Lulea, le seul webcomic garanti 100% dopé aux stéroïdes.


Et pour peu, Luléa est fait par un grand homme et non des moindres, un gars qui collectionne autant d’originaux de musique que moi avec les lignes de codes, un gars qui drague en spécifiant que “j’ai réussi à compiler linux, je peux te faire l’amour” (approximativement.), un gars qui parfois sur Classic 21 vous fera passer un message personnel…

On ne s’en lasse pas, et ca ne fait que commencer : http://www.oeuillet.be/lulea/ !


Noya – Table 01, done.


Noya + macro
Tout le matériel nécessaire pour le premier test grandeur nature de la table était réuni. Il y avait besoin :

  • un vidéo projecteur
  • une caméra infrarouge avec un grand débit
  • un projecteur infrarouge
  • un filtre de spectre visible
  • un mirroir
  • une table en verre
  • un film mat de verre (merci à lucie pour l’application :*)
  • des bouchons de lait avec des fiducials
  • un mirroir 70×50
  • des cartons

Ce qui donne :

Noya + table + construction

On compte environ 1h d’installation, 1h de réglage, 2h de code / calibrage / tests, et 1h de jeu. C’est un début pas aussi fonctionnel que je l’aurais pensé. Et pour cause :

  • l’ouverture du vidéo projecteur est trop petite, ce qui nécessite 2m de distance entre la table et le vidéo projecteur pour avoir une image d’une auteur de 90cm (diamètre du centre de la table). Impossible à faire, le mirroir étant trop près de la table.
  • la table en verre réfléchi beaucoup trop n’importe quel source de lumière.
  • le projecteur infrarouge est trop directionnel, quand un objet est au centre de la source, on ne le distingue pas à l’écran. Du coup, l’acquisition n’étant pas fluide, et très instable…
  • le calibrage de la caméra dans reacTIVision est vraiment insoutenable.
  • il n’y avait pas de calibrage possible dans Noya…

J’ai donc codé rapidement un calibrage, permettant de redimensionner la source d’acquisition, et ainsi avoir l’image qui colle en dessous des objets. Et voici le résultat :

La table en verre c’est fini. La prochaine étape, une construction de la table avec du plexiglass, un montage en bois, et le mirroir qui va bien 🙂


Noya – la suite !


La suite n’est pas forcément toute belle :/ Plus de 100€ de dépense pour :

  • l’achat de 2 blocs optiques chez Unibrain : je n’arrivais plus à remonter le mien dans le “bon” ordre suite à une fausse manipulation…
  • l’achat d’un film de verre effect “mat” pour coller à la future table.

De plus, en mettant à jour Ubuntu Intrepid, Clutter ou la librairie GL est tout cassé… Je n’arrive plus à effectuer un seul rendu 🙁

Néanmoins, le projet avance avec comme nouveauté :

  • une interface d’effet, venant s’interfacer entre le son et la sortie audio
  • un objet effet LADSPA : il permet d’utiliser n’importe quel effet LADSPA sur la table ! Vive les filtres haut/bas, effet reverse… ^^